Vidéo HD de Médine, la ville du Prophète Muhammad (sws)




Médine est une ville d’Arabie saoudite, capitale de la province de Médine, située dans le Hedjaz. Elle a plusieurs noms en arabe : Al-Madīna (المدينة) « la ville » ; Al-Madīna al-Munawwara (المدينة المنورة), son nom officiel et qui se traduit par « la ville illuminée », Madīnatu an-Nabî (sws) (ﻣﺩﯾﻨﺔ ﺍﻟﻨﺒﻲ) « la ville du prophète », ou Madīnatu Rasûl Allah (مدينة رسول الله) « la ville du messager de Dieu »).

C’est là que vint s’installer en 622 à l’hégire le prophète de l’islam, Mahomet, après qu’il eut, selon le Coran, reçu l’ordre de Dieu de quitter La Mecque, ville distante de plus de 430 km. C’est aussi là qu’il mourut et fut enterré en 632. La ville abrite son tombeau dans la Masjid An Nabawi (« mosquée du Prophète ») ainsi que les premiers califes Abou Bakr et Omar, les autres personnes importantes de l’islam restant au cimetière Al-Baqi.

Médine est la deuxième ville sainte de l’islam, après La Mecque. Bien qu’il ne soit pas un passage obligatoire du hajj, de nombreux pèlerins venant de La Mecque viennent y visiter, comme beaucoup de fidèles durant toute l’année, le tombeau de Mahomet et les mosquées.

À l’époque préislamique, Médine s’appelait Yathrib (يثرب), nom dont l’étymologie n’est pas connue, mais qui est déjà mentionné vers 550 av. J.C. sur des document cunéiformes du roi babylonien Nabonide sous la forme Ya-at-ri-bu. Au VIe siècle, le grammairien grec Étienne de Byzance l’écrit : Iathrippa, alors qu’auparavant les manuscrits de Ptolémée (IIe siècle) la mentionnent sous le nom de Lathrippa1.

Elle a été rebaptisée en Al Madina al Mounawara (المدينة المنورة) « la ville illuminée »), par le prophète de l’islam Mahomet. Mais très vite, elle a simplement été appelée Al Madinah (« la ville »), un peu à la manière des romains qui désignaient Rome, Urbs. Selon des historiens, il existerait 100 noms pour la désigner[réf. insuffisante] :

Tayyiba et Taba ; ce nom aurait été prononcé par Mahomet

  • Dar el-Hidjra
  • Dar el-Imane
  • Dar al-Fath
  • Dar al-Moustafa
  • Al-Moubaraka
  • Dar As-salam

Des islamologues proposent cependant une autre origine au nom de Médine. Il pourrait venir de Môdin, nom du petit village de Palestine d’où partit l’insurrection victorieuse des Maccabées contre l’occupation séleucide.

Médine se situe à 594 mètres d’altitude dans une région vallonnée distante de près de 200 km des côtes de la mer Rouge. Elle s’est développée à partir de hameaux implantés dans un réseau d’oasis dans la partie la plus fertile du Hejaz. Au sud s’étend une immense plaine. La population était estimée en 2009 à 1 071 218 habitants. La citadelle, de forme ovale, est entourée d’un mur de 9 à 12 mètres de hauteur datant du XIIe siècle flanqué de tours et percé de quatre portes, dont la « porte égyptienne » (bab-al-salam), la plus remarquable. Au sud et à l’ouest s’étendent des quartiers de maisons basses, jardins et plantations.

 

Le tombeau de Mahomet, qui a été enterré sur le terrain de sa demeure, se situe à l’est de la ville dans la Masjid al-Nabawi (« mosquée du Prophète »). Construite à l’origine à côté de la maison, cette mosquée fut agrandie sur ordre du calife omeyyade Al-Walid Ier pour intégrer la tombe. Une autre mosquée remarquable est celle de Quba, qui perpétue la première mosquée de l’islam, construite par Mahomet et ses compagnons. Endommagée par la foudre en 850, elle fut remise en état en 892. Détruite par un incendie en 1257, elle fut reconstruite immédiatement. Elle fut restaurée en 1487 sur ordre du sultan égyptien Qaitbay, et finalement reconstruite au XXe siècle sous la direction de l’architecte égyptien Abdel-Wahed El-Wakil.

Conditions d’accès

La présentation d’un « certificat de conversion à l’islam » pour toute personne convertie qui souhaite pénétrer dans le « périmètre sacré » est nécessaire, et se fait lors de la demande de visa « hajj » ou « omra » à l’ambassade d’Arabie saoudite. Ce document est normalement délivré dans n’importe quelle mosquée, après entretien et contrôle des connaissances. Ce document n’est pas nécessaire lorsqu’on possède un nom et un prénom musulmans. Il est préférable de faire cette attestation auprès des grandes mosquées, ou à défaut, auprès des associations.

Climat

Médine possède un climat désertique, caractérisé par une aridité constante, des températures souvent très chaudes en journée. Les matinées d’hiver peuvent toutefois être assez fraîches. La pluie est très rare, et il y a souvent des orages sans précipitations, qui rendent le climat très lourd, et difficilement supportable, surtout avec la chaleur. Il est très fréquent de voir des températures supérieures à 48°. Globalement, en hiver, les températures tournent autour des 30 degrés, et même si des températures peuvent aller à moins de 25°, de telles températures sont plutôt rares, mais pas exceptionnelles, surtout en hiver.

(source: Wikipédia)